“Tout est √©nergie, et c’est l√† tout ce qu’il y a √† comprendre dans la vie.¬†Aligne-toi √† la fr√©quence de la r√©alit√© que tu souhaites et cette r√©alit√© se manifestera” – Albert Einstein

 

Tout Vibre dans l’Univers, Tout est √Čnergie, de l’Infiniment Petit √† l’Infiniment Grand, du Microcosme au¬†Macrocosme.- Albert Einstein

Voil√† tout est dit ! Je pourrais vous laisser avec √ßa mais j’imagine que vous cherchez davantage √† explorer le sujet, je vais vous proposer diff√©rentes explications et exemples pouvant vous aider √† appr√©hender le concept de “taux vibratoire”.

Le principe de taux vibratoire

Einstein explique que tout vibre : tout √©met une vibration, une onde. Un √™tre humain, un animal, une plante… La tendance √©sot√©rique veut que l’on utilise un pendule ainsi qu’une planche de radiesth√©sie avec l’√©chelle de Bovis, pour mesurer le taux vibratoire.

On dit aussi “√™tre sur la m√™me longueur d’ondes”. Lorsque vous avez un ami avec qui vous ressentez ce feeling, il se pourrait que vous √©mettiez des ondes de m√™me fr√©quence, et cela cr√©e un sentiment de bien-√™tre que l’on connait tous. Si l’on est √† l’√©coute de cette impression d’√™tre sur la m√™me longueur d’ondes, alors on peut aussi se rendre compte qu’avec cette personne, √ßa ne vibre pas. Soit leurs vibrations nous √©puisent, soit ce sont nos vibrations qui √©puisent les autres ! On peut alors souvent v√©rifier que ceux qui √©puisent les autres, ont une vibration plus basse, m√™me si rien n’est fig√©.

Cette tendance √©sot√©rique actuelle veut √©galement que pour atteindre un √©veil spirituel maximal mais aussi pour pr√©server son √©nergie, il est important voire incontournable d’√©lever son taux vibratoire au maximum. Les taux vibratoires sont en perp√©tuelle √©volution, et les personnes les plus √† l’√©coute du subtil, peuvent sentir ses changements de vibration, physiquement, intuitivemenr. On pourrait donc se demander s’il est n√©cessaire de mesurer son taux vibratoire pour avancer dans son √©veil spirituel, car cet √©veil consiste justement √† √™tre √† l’√©coute du subtil, des bonnes vibrations, et cela peut suffir en soi pour √©valuer si l’on est sur la bonne voie.

Il peut toutefois √™tre int√©ressant de faire le point en √©valuant le taux vibratoire √† l’aide d’un pendule de radiesth√©sie. L’important finalement dans ce type de mesure ou d’activit√© √©sot√©rique, est de se demander “qu’est-ce cela m’apporte ?” Est-ce que √ßa m’a simplement rassur√©¬† et dans ce cas est-ce que je peux aussi apprendre √† me rassurer moi-m√™me, sans forc√©ment qu’on me dise que j’ai un super taux vibratoire ? Est-ce que √ßa me fait fantasmer sur le fait que waouh, j’ai un super niveau de conscience ? Est-ce que √ßa me fait sentir sup√©rieur aux autres ? Est-ce que c’est un but en soi ? Car l’√©sot√©risme permet de vivre des choses extraordinaires mais peut aussi nous d√©tourner de ce qui est primordial. Notre vie terrestre et nos actions terre √† terre sont primordiales, puisque nous sommes humains, nous avons un travail d’humain bien ancr√© √† r√©aliser avant tout. Ce n’est pas parce qu’on vous dit que votre taux vibratoire est excellent, que vous avez gagn√© ! Ce n’est pas non plus en faisant uniquement des s√©ances chez un praticien ou en m√©ditant que vous √©leverez votre conscience : votre travail sur terre en tant qu’humain prime dans l’√©l√©vation du taux vibratoire.

L’√©l√©vation du taux vibratoire est intimement li√© √† la Foi en une intelligence source de vie que l’on peut appeler Dieu, Vie, M√®re Nature, Terre, Univers…. et cela est aussi li√© √† tout ce qui est nourri par cette Foi.

Lorsque vous avez Foi en cette forme d’intelligence supr√™me, vous vous tournez naturellement vers ce qui est bon, m√™me si cela se fait en “√©crevisse” : vous avancez sur certains points comme la paix int√©rieure pendant une p√©riode, mais pourtant vous continuez √† avoir la rage contre les haineux. Vous montez donc sans doute vos vibrations gr√Ęce √† une forme de paix int√©rieure que vous nourrissez, mais tant que vous n’aurez pas lib√©r√© la moindre haine en vous, peu importe que ce soit contre quelqu’un de bon ou de mauvais, vous ne pourrez pas passer certains paliers. Selon les p√©riodes de vie, les difficult√©s que l’on rencontre, il est donc normal de baisser en vibrations √©galement. Par exemple, lorsque vous cherchez √† lib√©rer une blessure √©motionnelle, comme la blessure d’abandon dont on parle ici, vous pouvez baisser en vibrations du fait de l’exploration d’√©motions “basses”.

Et si c’√©tait une blessure d’abandon !?

Les √©motions basses sont des √©motions qui vibrent bas et on les reconna√ģt au fait qu’elles sont d√©sagr√©ables et potentiellement destructrices selon la mani√®re dont elles sont v√©cues et utils√©es : la col√®re, la tristesse, la peur, la honte… Toutes ces √©motions “n√©gatives” (sur le plan vibratoire, car elles font baisser les vibrations), sont toutefois n√©cessaires √† notre survie et utiles √† notre √©veil : nous avons besoin d’√™tre en col√®re pour comprendre ce qui est injuste et r√©tablir l’√©quilibre. Ces p√©riodes d’exploration des blessures int√©rieures peuvent donc faire baisser en vibration momentan√©ment, avant de permettre de franchir un palier assez important vers une fr√©quence vibratoire plus haute, une fois ces blessures gu√©ries.

Mesurer le taux vibratoire intuitivement

Vous savez, quand on rencontre quelqu’un avec qui on est sur la m√™me longueur d’ondes, on se sent vibrer, on se sent vivant, l√©ger, on p√©tille √† l’int√©rieur de nos cellules. Voil√† le genre de situation qui fait monter vos vibrations. Si en revanche vous cotoyez quelqu’un qui vous fait culpabiliser, vous menace, vous stresse, vous manque de respect, ou m√™me plus simplement si une personne est triste, plaintive ou anxieuse, vous pouvez sentir une lourdeur. A moins que vous ne soyez devenu un “rempart” √©nerg√©tique : c’est √† dire que m√™me en contact d’une personne qui vibre bas, vous rester dans vos vibrations hautes, et vous pr√©servez votre √©nergie. C’est d’ailleurs pour cela que beaucoup de personnes cherchent √† √©lever leurs vibrations : c’est pr√©server son √©nergie vitale aussi.

Quand vous entrez dans un lieu et que vous sentez que l’ambiance est lourde, ou au contraire l√©g√®re, vous pouvez en d√©duire que les vibrations sont basses ou hautes. Faites confiance √† ce que vous ressentez ! Parfois vous vous tromperez, ces vibrations basses auront √©t√© vos propres peurs. Et petit √† petit, vous apprendrez √† reconna√ģtre vos vibrations √† vous, celles qui √©manent des lieux ou d’autres personnes.

Pour vibrer plus haut, et donc s’all√©ger de toute la lourdeur √©puisante des vibrations basses, le plus simple est de se tourner vers ce qui est l√©ger, tout en restant attentif √† la qualit√© √©thique de vos comportements : certains trouvent l√©ger de rire de quelqu’un, mais la valeur √©thique de ce rire est assez basse, donc ce comportement vibre plus bas que si on rit avec quelqu’un … Plus vous monterez en vibration, plus vous aurez conscience de ces subtilit√©s, car l’√©l√©vation du taux vibratoire est intimement li√© aussi et surtout, √† la notion de conscience du bien et du mal.

C’est donc en nourrissant une ambiance l√©g√®re, joyeuse, paisible, libre, aimante et √©thique, √† l’int√©rieur de soi d’abord, puis avec les autres, que l’on parvient √† nourrir de plus hautes vibrations dans sa vie. Et progressivement, le corps, le coeur et l’esprit s’adaptent √† ces nouveaux environnements que l’on se cr√©e (contacts, √©v√©nements, moments, activit√©s…) : le taux vibratoire s’√©l√®ve, on attire √† soi de plus en plus de personnes et d’instants qui vibrent haut, c’est √† dire qui vibrent Amour, Paix, Joie, Libert√©.

Vous pourrez trouver dans le menu MP3, des contenus pour vous guider vers l’√©veil spirituel, vers des pratiques qui boostent le taux vibratoire en toute autonomie et de mani√®re la plus ancr√©e possible : s’√©veiller spirituellement passe aussi par rester bien pr√©sent √† notre vie de terrien !

Astuces pour augmenter le taux vibratoire

L’√©l√©vation des vibrations est intimement li√©e √† ce que certains appellent la loi d’attraction, qui veut que l’on attire √† soi tout ce qui vibre avec nous. Cette loi dit que par exemple, si vous √™tes dr√īle, vous attirez des gens dr√īles. Pourtant, vous verrez que quand vous √™tes dr√īle, vous pouvez attirez des gens dr√īles d’un c√īt√©, mais aussi des gens pas dr√īles du tout, qui viennent chercher en vous ce qu’ils n’ont pas !

Loi d’attraction : attirer √† soi le bon… et le pire!

On peut donc aussi attirer ce qui est √† l’oppos√© de nos vibrations… Vous avez peut-√™tre d√©j√† constat√© la loi de cause √† effet par vous-m√™me, entre ce que je vibre et ce que j’attire : je diffuse la paix par ma mani√®re d’√™tre, j’attire des gens paisibles, qui deviendront amis, mais je peux aussi subir la haine de ceux qui voient la “paix” comme quelque chose d’ins√©curisant pour eux (parce que les instants de paix dans leur vie ont toujours rim√© avec retournement de situation par exemple, par jalousie aussi, car vous vous autorisez la paix, mais pas eux…).

La premi√®re astuce pour monter vos vibrations est donc de cr√©er ce que vous voulez de meilleur pour l’humanit√© et la Terre : le partage, la douceur, le respect, le sourire, l’amour, le don de soi, l’humilit√©… A vous de cr√©er !

A partir de l√†, la vie va naturellement vous faire vivre des exp√©riences lumineuses qui feront monter votre taux vibratoire et d’autres, qui vous confronteront √† la r√©alit√© terrestre et √† ces m√©andres (la haine, le rejet, la jalousie, le m√©pris…) et √† vos blessures int√©rieures (je suis d√©stabilis√© dans telle situation, cela me handicape, cela g√©n√®re des r√©actions √©motionnelles inadapt√©es ou disproportionn√©es)

La seconde astuce¬†concerne la pratique d’activit√©s sacr√©es : visite d’une cath√©drale (pas pour son c√īt√© historique, mais pour ces vibrations ! Pour les √©nergies des esprits saints qui y sont honor√©s par l’√©dification de statues) ou d’autres lieux. L’id√©e est d’accueillir vos ressentis en les assumant compl√®tement. Il ne s’agit pas de dire “c’est beau la cath√©drale, je sens que √ßa vibre”, ce que tout le monde pourrait dire de mani√®re g√©n√©rique, mais d’accueillir ce que vous ressentez profond√©ment au contact de certains lieux de pri√®re par exemple, et cela peut vous surprendre, car ce ne sont pas toujours des choses lumineuses : vous pouvez √™tre confront√©s √† des √©motions douloureuses, et cela pourrait √™tre un esprit saint qui vous en lib√®re, qui sait.

Laissez donc aller vos √©motions ! Ces lieux sont des lieux de gu√©rison spirituelle. Accueillez ce qu’il se passe, comme une personne nue qui accepterait les v√™tements qu’on lui donne : elle ne fait pas de z√®le, elle n’est pas dans la s√©lection de ce qu’elle ressent, elle accueille enti√®rement car elle n’a que √ßa √† faire, elle n’a plus rien d’autre.

La troisi√®me astuce¬†pourrait √™tre d’observer vos ressentis physiques ou subtils en pr√©sence d’autres personnes, ou lors de vos activit√©s. Vous pouvez choisir aujourd’hui, ou tous les jours, d’activer un mode d’observation de vous-m√™me qui vous permettrait de remarquer que lorsque vous vivez telle chose, vous ressentez un picotement √† tel endroit du corps, de la chaleur, une tension. Est-ce que c’est agr√©able ? Si ce ne l’est pas, c’est sans doute que vous vivez √† cet instant quelque chose qui ne vous convient pas : prenez alors votre responsabilit√© envers vous-m√™me, soit de ne plus vous infliger cette situation, soit de choisir de la vivre autrement. Peut-√™tre pouvez-vous voir les choses sous un autre angle.

Par exemple, quelqu’un vous parle et vous vous sentez fatigu√©, ou vous sentez votre gorge en feu, demandez-vous ce que vous n’avez pas fait ou exprim√© qui aurait emp√™ch√© cette manifestation ? Aviez-vous besoin de vous exprimer et vous ne l’avez pas fait ? Aviez-vous de la rancoeur ? Vous sentiez-vous m√©pris√© ? Est-ce que vous pouvez voir les choses autrement par exemple : cette personne a dit quelque chose que je n’aime pas, elle a critiqu√© un coll√®gue et √ßa m’a mis en rage, mais je choisis d’√™tre compr√©hensif ou d√©tach√© √©motionnellement, car peut-√™tre que cette personne a v√©cu des choses qui font qu’elle ne peut pas faire autrement √† cet instant que de r√©agir en rage. Et cela n’est pas ma responsabilit√©. Ma responsabilit√© est de rester en paix, de pr√©server mon √©nergie.

Travail de fond

C’est en alternant les “astuces” propos√©es ci-dessus et un travail de fond que l’on peut augmenter son taux vibratoire. Cela consiste en la lib√©ration de nos blessures √©motionnelles, un travail qui se fait souvent par couche, pour la simple raison que nous avons tous subi plusieurs blessures de diverses natures et qu’on ne peut sans doute en gu√©rir qu’une √† la fois. Ce travail de fond, que l’on pourrait aussi appeler travail de l’ombre car il s’agit clairement d’explorer nos c√īt√©s sombres, c’est √† dire nos √©motions douloureuses, nos m√©canismes nocifs pour nous-m√™mes ou pour les autres.

Ce travail nous encourage √† ne plus laisser sous le tapis les poussi√®res, √† oser les regarder en face, et √† trouver la bonne balayette pour les enlever. Si vous ne savez pas par o√Ļ commencer, c’est peut-√™tre que vous √™tes dans une p√©riode de travail de lumi√®re, c’est √† dire une p√©riode o√Ļ la vie nous invite plut√īt √† accueillir des moments agr√©ables de vie, des sentiments agr√©ables, des relations fluides. Ou bien vous √™tes bien dans une de ces p√©riodes o√Ļ la vie nous impose de travailler nos zones d’ombres et souffrances mais que vous n’arrivez pas √† les voir, √† les admettre, car cela fait mal, car cela fait peur, puisque cela r√©veille des blessures √©motionnelles plus ou moins lourdes de l’enfance, qu’on peut aussi qualifier de traumatismes √©motionnels.

Voici donc quelques questions que vous pourriez oser vous poser pour commencer ce travail de libération émotionnelle, le but étant de se débarrasser de ce qui vibre bas en vous, pour vibrer naturellement plus haut par la suite.

  • Qu’est-ce que je ressens de d√©sagr√©able, inconfortable, ces derniers temps, voire m√™me douloureux ou insupportable ?
  • Pourquoi j’√©prouve tout le temps tel sentiment d√©sagr√©able dans ce type de situation ?
  • Je sens du feu en moi, qu’est-ce qui me met en col√®re ? Y a-t-il une partie de moi, enfant bless√©, encore coinc√© dans une blessure d’enfance ?
  • Mon reflet dans le miroir ne me plait pas, qu’est-ce qu’il exprime qui me d√©range ? Est-ce que je porte un regard bienveillant envers moi ou est-ce que je me fustige de remarques d√©gradantes ?

Vous pouvez ainsi dupliquer ce genre de questions avec toutes les √©motions dites n√©gatives, c’est √† dire douloureuses, dont vous aimeriez vous d√©barrasser, car les garder en soi use et rend malheureux.

Je ne vous conseillerai jamais assez de consulter un professionnel, psychologue ou praticien alternatif, coach, pour vous accompagner sur ce chemin, car l’aide ext√©rieure est parfois urgente, ou car cela vous apporte des angles de vue que vous n’√™tes peut-√™tre pas en mesure d’adopter seul pour le moment, et parce qu l’alchimie entre un professionnel et la personne accompagn√©e cr√©e de r√©elles transformations int√©rieures.

Catégories : Blog Eveil de Soi

Accueil