Comment développer son magnétisme : parole de magnétiseur

Publié par Esprit Magena le

Si vous arrivez sur cette page, c’est sans doute que vous avez le sentiment de pouvoir magnétiser ou que vous vous demandez si tout le monde a des capacités à pratiquer le magnétisme. Si l’on parle souvent de “don” à propos des magnétiseurs comme des médiums, on ne peut pas dire que ce soit complètement inné : dans chaque parcours de vie d’un magnétiseur ou d’un médium, on constate que chacun est passé par une période d’expérimentation, d’apprentissage, un peu comme un artiste qui cherche à s’améliorer.

Sur soi, sur ses proches, sur des clients, c’est en pratiquant qu’ils ont pu atteindre leur meilleur niveau. On peut donc à la fois être doué, dans le sens où l’on ressent vite comment notre corps et notre esprit fonctionnent lors d’une séance de magnétisme, et à la fois avoir besoin de s’entraîner, de tester voire de se former. Très bientôt une formation en ligne sera sur ce site, à travers des vidéos pratiques, si vous souhaitez accélérer votre maîtrise du magnétisme.

Développer sa sensibilité

Par sensibilité, j’entends à la fois la sensibilité émotionnelle, la sensibilité empathique, la sensibilité corporelle, la sensibilité intellectuelle. C’est-à-dire que tout ce qui touche au magnétisme est très très très subtile. Oui, 3 très !! Pour sentir que vous êtes bien en train de magnétiser quelqu’un, vous devez donc être sensible aux signes émis par votre corps, vos émotions, vos perceptions (clairressenti, clairvoyance, clairaudience) et votre mental.

En général, moins le mental est actif, plus l’énergie passe librement, mais le mental reste naturel chez l’humain et surtout puissant. Vous pouvez lors d’une séance de magnétisme, laissez faire votre intuition, mais vous pouvez aussi y allier le mental, et décupler les bienfaits de la séance. Un bon magnétiseur, est un praticien qui sait faire entière confiance à son intuition et utiliser son raisonnement pour accompagner la personne avec éthique et justesse.

Pour développer vos sensibilités sensorielles et mentales, une pratique incontournable sans doute est la méditation. Pas en écoutant des musiques de méditation sur Youtube, mais en accueillant le silence, en observant la fumée d’un bâton d’encens, en observant ce qu’il se passe dans le corps, dans les pensées, dans l’émotion, dans les visions potentielles que vous aurez lors de ces instants. La méditation permet d’ouvrir son attention au monde subtile. A l’énergie invisible. Mais aussi d’accepter de voir en soi ce qui ne va pas : souvent, quand on dit qu’on n’arrive pas à méditer, c’est qu’on ne veut pas voir à quel point on est tendu, angoissé, triste ou en colère. Il peut arriver de pleurer en début de méditation, parce que c’est un moment où enfin, on laisse de l’espace à ces émotions. Et pleurer ne veut pas dire qu’on va mal, cela veut dire qu’on se libère d’une émotion, d’un poids, pour accueillir des énergies et émotions plus agréables, plus légères.

Certaines personnes développent de la médiumnité de leurs premiers pas dans la méditation ! La médiumnité est intimement liée au magnétisme, car nous utilisons les mêmes canaux de communication finalement : l’éther, l’invisible, le lâcher prise, l’accueil, la confiance, le calme…

Une autre manière de développer sa sensibilité, serait plutôt de mieux la comprendre. Observez au quotidien ce que vous ressentez dans votre corps, en présence des autres : est-ce vous qui avez cette boule au ventre ou est-ce la personne avec qui vous êtes ? Est-ce vous qui êtes angoissé ou est-ce cette personne ? L’humain occidental n’est pas du tout habitué à identifier ses ressentis corporels ou émotionnels : or, nous sommes nombreux (peut-être même que cela vaut pour chacun de nous !) à ressentir ce que ressentent les autres, dans notre corps même. Des sensations physiques, des sentiments, des pensées…  Si bien que nous pouvons aussi faire de la télépathie, de manière subtile. Tout peut communiquer d’un être à l’autre. Lorsque vous parviendrez à faire la différence, vous saurez ressentir les maux des autres, et en émettant l’intention d’en libérer les autres, votre magnétisme s’activera.

Nous sommes tous télépathes !?

 

Le magnétisme et les mains

La plupart des gens qui commencent à essayer de magnétiser utilisent leurs mains. Ils peuvent sentir de la chaleur, des picotements, des fourmis, des ondes. Mais il est possible de ressentir beaucoup plus que ça et alors de devenir plus efficace. Vous pouvez ressentir, comme je le disais plus haut, les maux des autres, dans votre propre corps. Et en sachant que ce n’est pas vous mais l’autre, cette douleur ne vous atteint pas autant, même si en apparence, vous pouvez semblé tout aussi touché, voire même plus.

Si vous avez déjà expérimenté avec les mains et que vous n’êtes pas convaincu des effets, que vous avez l’impression de stagner dans votre développement du magnétisme, vous pouvez essayer de travailler avec l’esprit, avec le cœur, avec l’intention, avec les visualisations…

C’est le côté magique du magnétisme (même s’il ne permet pas de tout résoudre à 100%, car nous vivons sur Terre pour vivre des difficultés aussi, pour apprendre à nous équilibrer nous-mêmes, pas pour être soulagé à 100% par la magie) : vous pouvez fonctionner de manières très variées, très créatives, pas seulement en apposant les mains.

Ce qui compte est de ressentir ce que vous faites, d’avoir foi en ce que vous faites.

Soyez vous-mêmes

Il est naturel quand on commence à magnétiser, d’imiter les autres magnétiseurs. Cependant, plus tôt vous trouverez votre identité en tant que magnétiseur, plus tôt vous développerez vos meilleures capacités. Car on magnétise comme on est : vous avez une histoire de vie qui vous a rendu compétent dans certains domaines, qui a façonné votre corps comme il est, qui vous apporté des croyances, des mécanismes, des compétences, des connaissances…

Chaque magnétiseur va apporter quelque chose d’unique. Donc, si vous n’avez pas encore pris le temps de vous libérer de tout ce qui vous empêche d’être vous, c’est une étape qui paraît essentielle pour décupler vos capacités dans le magnétisme!

Se former au magnétisme

Apprendre aux côtés d’un parent, d’un professionnel, d’un ami, en ligne… Tout cela peut vous aider à démarrer avant de faire vos propres armes. Mais il y a beaucoup d’autres formations qui peuvent vous aider : le reiki, l’hypnose, par exemples, aident à découvrir ce monde subtil, à le sentir, à le comprendre. Cela permet aussi de monter votre taux vibratoire et donc, d’améliorer votre connexion à l’invisible. Je propose une formation en ligne à découvrir dans le menu de ce site.

Elever son taux vibratoire

Einstein le disait : tout vibre.

Les vibrations basses régissent les émotions basses, les pensées basses, c’est-à-dire tout ce qui est sombre, douloureux voire nocif.

Les vibrations hautes régissent ce qui allège, illumine, fait du bien. Plus vous vibrez haut, plus votre corps est capable de manipuler l’énergie et donc de magnétiser avec puissance.

Lorsqu’on commence un éveil spirituel et que le taux vibratoire monte, cela demande une adaptation au corps. D’ailleurs, certaines montées vibratoires peuvent entraîner des tremblements, des expériences physiques particulières, qui montrent que même au niveau physique (sur un plan microscopique), le corps change sans aucun doute. Il s‘apprête à accueillir d’autres vibrations. C’est pour cela qu’on ne devient pas illuminé comme Bouddha du jour au lendemain : le corps a besoin de temps, de traverser certains paliers pour être en mesure de communiquer avec l’invisible, de ressentir le subtil.

Oui mais comment augmenter son taux vibratoire ? En lisant l’article conçu à ce sujet :

Saperlipopette, c’est quoi le taux vibratoire ?

 

S’entraîner au magnétisme

Si vous voulez développer votre capacité à magnétiser, que ce soit pour en faire un jour votre activité professionnelle ou pour prendre soin de vous, de vos proches, vous devrez dans tous les cas vous entraîner. Certain conseillent de s’entrainer sur une orange, personnellement nous vous recommanderons d’autres expériences, comme d’expérimenter sur un être ressentant des émotions (humain, animal) ou sur une plante : vous pourrez sentir les émotions et les blocages subtils qu’ils ont dans le corps.

Emettez l’intention de ressentir ce que ressent votre chat ou un proche : cela veut dire, vouloir ressentir ce qu’il ressent, ou demander à la vie de vous faire ressentir ce que vous devez faire pour soulager la personne et alors, laissez faire votre corps. Vos mains peuvent avoir envie d’aller sur une zone du corps : laissez faire. De faire des gestes particuliers : laissez faire. Petit à petit, vous prendrez vos marques et vous prendrez confiance.

Avoir la foi

La confiance est essentielle pour réussir dans les pratiques alternatives encore plus que dans d’autres domaines. Car l’inverse de la confiance, c’est-à-dire la peur ou la méfiance, c’est dire à la vie que vous ne lui faites pas confiance, que vous ne croyez pas en sa magie : alors elle vous entend et ne laisse plus passer la magie.

Vous devez avoir foi en vous, en la vie, en votre magnétisme, en l’énergie invisible, en Dieu ou en mère nature… Car sans Dieu ou quel que soit le nom que vous donnez à cette puissante source de vie, le magnétisme existerait-il ? Comment expliquer qu’un corps sache instinctivement ou magnétiser le corps de l’autre, sans même que la personne n’ait expliqué quoi que ce soit ? Dieu est cette énergie vitale qu’on utilise pour magnétiser. Qui nous permet de respirer. De vivre. De vibrer. D’aimer. Ce qui compte est que vous ayez conscience de la beauté de cette puissance source de vie, peu importe comment vous la nommez.

Catégories : Blog Eveil de Soi

Esprit Magena