Sur ce site vous pourrez accéder à un audio de méditation guidée pour l’ancrage. C’est un moment apaisant avant tout, où je vous invite à vous relaxer physiquement, à équilibrer votre chakra racine par le pouvoir de l’intention. Une méditation douce qui permet de se détendre, de se rééquilibrer, de déstresser, de retrouver une paix intérieure et une sécurité intérieure apaisante.

Une pratique régulière s’impose pour être à l’aise avec les techniques de méditation. C’est la pratique de la méditation quotidienne qui permet de s’habituer à retourner au moment présent, en pleine conscience, à se recentrer sur la respiration. Petit à petit, il devient plus naturel et instinctif de rester dans un état de relaxation, de savourer l’instant présent. Préférez de courtes séances de méditation, fréquentes, que de longues séances rares. Ces dernières permettent certes une méditation profonde, mais méditer profondément demande du temps que tout le monde n’a pas. Si cela permet d’entrer dans un état de conscience modifié, cela n’apprend pas à lâcher prise. Le mécanisme du lâcher prise, pour être intégré dans nos habitudes, doit être travaillé régulièrement. La pratique méditative peut aussi varier selon vos préférences : certains préfèrent la marche méditative, qui est idéale pour se réancrer.

Je recommande plutôt la méditation assise, sans forcément recourir à la position du lotus qui peut être difficile voire impossible pour la plupart des humains, car elle permet de ne pas s’endormir, contrairement à la méditation allongée. Si vous vous demandez comment méditer, voici quelques conseils ainsi qu’un mp3 de méditation pour s’ancrer. Il existe divers exercices de méditation pour progresser grâce à quelques minutes par jour, pour expérimenter et intégrer de nouvelles habitudes. Les exercices de respiration peuvent aussi vous aider, d’ailleurs la respiration en pleine conscience permet d’apaiser l’esprit et de redevenir calme et attentif.

Chaque séance doit être vécue comme un moment unique.

Méditation d’ancrage et pratiques originales

Publié par Esprit Magena le

C’est quoi l’ancrage ?

S’ancrer, c’est s’ancrer dans la réalité. C’est être connecté à ce qui nous entoure, avoir plaisir à posséder ce qu’on possède, utiliser ce qu’on possède pour se faire du bien, pour se faciliter la vie, pour s’apporter du confort. C’est aussi se concentrer sur nos besoins, nos problèmes, les anticiper à minima pour s’en protéger. C’est donc s’apporter une sécurité financière, affective, qui permet de répondre à nos besoins d’humains : manger, dormir, se vêtir, se chauffer… Mais aussi se sentir en sécurité, s’amuser, prendre plaisir, avoir du confort, se faire du bien !

Lorsqu’on n’est pas ancré, on peut êter à l’inverse “perché” : on est dans une forme d’insouciance mais parfois aussi d’inconscience, qui fait qu’on ne se protège pas des dangers potentiels. On peut se voir qualifié de “fou”, de “naïf”, de “tête en l’air”, d’imprudent, etc… On a du mal à se mettre réellement en sécurité sur le plan émotionnel (anxiété) ou matériel (sécurité financière, suffisance alimentaire, biens mobiliers, vêtements…).

L’ancrage c’est donc cette capacité à être présent à ce que l’on fait, à prendre plaisir à vivre sur Terre et à s’y sentir en sécurité ! A cuisiner, à manger, à faire l’amour, à s’habiller, à se faire beau, à se dorloter, à s’assurer un confort sécurisant.

Pourquoi s’ancrer ?

On vous a peut-être conseillé de vous ancrer… était-ce un magnétiseur, une énergéticienne ou un médium qui a pu vous dire : vous n’êtes pas ancré, vous attirez les mauvaises énergies, protégez-vous, demandez à vous ancrer ! Ou peut-être cherchez-vous à développer vos capacités énergétiques ou médiumniques et l’on vous a conseillé de vous ancrer davantage ?

Certes, les demandes à l’univers, les méditations et l’intention aident à s’ancrer. Mais parfois, en ce qui concerne l’ancrage, ces pratiques peuvent faire l’effet inverse ! Certaines personnes en méditant, ou en demandant à équilibrer leur chakra racine, ne s’ancrent pas du tout, mais au contraire se perchent loin dans le cosmos…

S’ancrer dans la réalité, c’est accepter d’être humain, avec tous les bonheurs mais aussi les difficultés que cela apporte. C’est accepter que oui, l’univers a une force incroyable, que oui les anges vous guident, mais que OUI le plus grand pouvoir et le plus grand devoir que vous avez, c’est votre libre arbitre, votre action en tant qu’humain, votre conscience des choses. Pour cela, vous avez tout intérêt à accepter de vivre dans ce monde, avec ses horreurs, ses comportements excécrables, ses injustices…  et d’y vivre bien ancré ! Accepter la difficulté terrestre, c’est apprendre à tirer une force de chaque difficulté, c’est élever son âme à plus de puissance.

S’ancrer est donc nécessaire pour vivre pleinement votre vie d’humain, pour incarner pleinement votre vie terrestre. Cela vous permet de conserver une énergie harmonieuse, de protéger votre vie d’humain, de la construire, de la façonner et d’attirer à vous la sécurité financière et affective. Car c’est en s’ancrant qu’on prend conscience de nos besoins, qu’on peut y répondre, et trouver une forme d’harmonie avec les énergies terrestres.

Méditation pour s’ancrer

Pour certaines personnes, la méditation n’aide pas du tout à s’ancrer : c’est au contraire de se concentrer sur ce qui les entoure, sur leurs objectifs terrestres à l’instant T, sur le faire et l’être ici et maintenant, qui leur permet de s’ancrer. On peut aussi méditer sur le fait de s’ancrer au quotidien, et pas uniquement en cherchant à imaginer que vos pieds s’enracinent dans la Terre, comme le proposent la plupart des méditations d’ancrage. Méditer en observant le matériel qui vous entoure, tout ce qui permet de survivre : l’argent, les meubles, les vêtements, l’électroménager… C’est observer ce que vous disposez de ces biens, que vous êtes donc en sécurité.

L’ancrage, ce n’est pas seulement se concentrer sur le chakra racine (centre d’énergie du corps permettant notamment de s’ancrer dans la réalité). C’est aussi arrêter de “rêver”, de trop se laisser “porter” ou “envoûter”. C’est trouver un équilibre entre la rêverie et le comportement trop matériel, trop sérieux.

Si vous êtes adepte de pratiques méditatives, de voyages chamaniques, vous pourriez avoir besoin de vous concentrer davantage sur des activités terrestres, moins cosmiques !

Pratiquer une activité sportive, un loisir créatif avec de la matière, marcher, jardiner… Tout ce qui est en rapport avec la matière vous permettra de mieux vous ancrer.

Voici quelques audios disponibles pour vous aider à vous ancrer, notamment une méditation basé sur le chakra racine, une méditation basée sur la capacité à s’ancrer dans la réalité, plus cartésienne donc et pratiquo-pratique !

Vous trouverez par ailleurs sur ce site de nombreux documents et conseils pour vous aider à vous ancrer.

Activités pour s’ancrer

Tout ce qui est lié à la vie sur Terre, à ses plaisirs et à ses besoins permet de s’ancrer. Plus vous y joindrez du plaisir, plus l’ancrage pourra s’installer durablement et agréablement.

De quoi avez-vous besoin pour survivre ? D’une sécurité financière, d’une sécurité affective (à l’intérieur de vous : vous sentir bien avec vous-même, apprécier la solutide), de nourriture, de vêtements… Vous accorder le confort dans ces domaines est une manière de s’ancrer : prendre le temps de cuisiner, s’accorder un meilleur revenu et donc s’accorder aussi de le dépenser tout en épargnant un peu, mais aussi apprécier le temps passé avec vous-mêmes car c’est être connecté à soi dans l’instant présent (contrairement à être perché qui revient à être dans la lune, donc pas connecté à soi mais… à la lune !)

Quels sont les plaisirs terrestres (c’est à dire, liés à la Terre, à la matière) : ce qui est lié au toucher (matière) comme la poterie, la cuisine, le soin du corps, la décoration, le confort d’un siège agréable, de coussins doux, le maquillage, le jardinage, le bricolage… Tout ce qui met vos mains en relation avec de la matière. Plus ce sera lié à la terre (jardinage), plus ce sera puissant. Mais cela ne peut fonctionner que si vous appréciez ce contact avec la matière : si vous marchez dans la forêt en pensant à vous connecter aux esprits des arbres, vous ne serez pas ancrés, mais perchés ! A moins que vous parveniez à équilibrer votre ancrage avec votre capacité à vous lier au subtil. Observez les arbres, touchez-les, sentez les plantes, cueillez des champignons… Soyez en contact physique avec ce qui vous entoure. Il vaut mieux être en appartement cloîtré mais être conscient de tout ce qui vous entoure, connecté à ce qui vous entoure, plutôt que de marcher en forêt la tête dans les étoiles, si votre objectif est de vous ancrer !

Méditation d’ancrage

Résoudre les blessures qui empêchent l’ancrage

Pour bien s’ancrer, faut-il encore ne pas en avoir peur ! S’ancrer, c’est faire face aux risques d’insécurité : la faillite, le découvert, le manque de nourriture, le manque de liens humains, la peur de l’abandon… Plus vous parviendrez à guérir les blessures intérieures liées à l’insécurité, plus ce sera naturel de vous ancrer. Plus vous parviendrez à réaliser les mécanismes intérieurs qui vous empêchent de vous ancrer, telles que des croyances limitantes (les riches exploitent les pauvres, les bourgeois méprisent les pauvres, je ne mérite pas le confort…), plus ancrer sera naturel et durable.

Blessure d’abandon – Hypnose mp3

Esprit Magena