Communiquer avec les morts : subtilités divines

Publié par Esprit Magena le

 

  • Je vais vous dire mon secret.
  • D’accord.
  • Je vois des gens qui sont morts.
  • En rêve tu veux dire ? Quand tu es éveillé ? Tu vois des morts dans tombes, des cercueils ?
  • Non, ils vont et ils viennent, ils ne se voient pas entre eux, ils ne savent pas qu’ils sont morts »

Extrait du film 6ème sens avec Bruce Willis.

Pas de panique !! Ce n’est pas tout à fait comme cela que ça se passe ! En effet, cette vision des défunts plutôt sombre, puisque si vous avez vu le film, vous savez que les défunts que voit l’enfant sont dans un sale état, n’est pas le reflet de ce que vivent les défunts, d’après les témoignages des médiums et des personnes ayant vécu des expériences de mort imminente.

Alors peut-on communiquer avec les morts ?? Et comment on fait ? Et est-ce que c’est dangereux !? Vastes questions !

Dans notre monde où l’on apprend avant tout à croire ce qui est chiffrable, ce qui est tangible, il peut être difficile d’accepter l’idée que l’on puisse communiquer avec les morts. Cela peut renvoyer aussi à certaines formes d’insécurité : “si les morts peuvent communiquer, alors ils peuvent voir tout ce que je fais, entendre ce que je pense ? La vie continue après la mort et peut-être je serai jugé ? par moi-même, mes ancêtres ou Dieu ?”. Cela peut complètement modifier notre perception de la réalité.

Pourtant, de plus en plus d’humains expriment leur conviction de percevoir des présences de défunts, voire de recevoir leurs messages, sans forcément se dire médium. Nous aborderons ce sujet de manière assez cartésienne car nous faisons partie de ceux qui étaient fermés à tout ce qui pouvait être considéré comme ésotérique? Il a donc été difficile d’accepter que des défunts pouvaient entrer en contact avec nous et inversement. Pourtant, c’est en l’acceptant que nous avons fini par découvrir un autre pan de la réalité dont nous, occidentaux, sommes forts coupés encore : l’invisible, l’intuition, la foi (véritable), l’au-delà.

Comment peut-on communiquer avec les morts ?

Pour comprendre comment entrer en contact avec une personne décédée, il est préférable d’avoir déjà saisi certaines choses relatives à la mort. Par exemple, en comprenant le fait que pour les êtres qui vivent sous un autre plan ou dans une autre dimension, comme vous préférez, le rapport au temps et à l’espace est complètement différent. Nous voyons le temps couler, nous sentons la distance nous couper de certaines possibilités : vous ne pouvez pas envoyer un message de vive voix (hormis avec un appareil) à quelqu’un qui se trouve de l’autre côté de la planète, tout de suite. Il vous faudra faire de la route (distance) et cela prend du temps. A moins d’être médium ou télépathe, ce que nous sommes tous certainement…

Nous sommes tous télépathes !?

 

Comment donc peut-on concevoir qu’on peut échanger tout de suite avec quelqu’un qui n’a même plus de corps ?? Là-haut, il n’y a plus de corps, plus de route, plus de montre : on communique via cet espace vide qui nous entoure et nous relie tous. Nous sommes connectés par l’essence même de l’univers, c’est comme si nous étions connectés en wifi à l’univers entier en fait..

Quand un humain pense à un défunt, le défunt sent tout de suite cette pensée. Il peut alors être présent immédiatement à ses côtés. En revanche, communiquer peut demander beaucoup plus d’énergie pour le défunt, d’où l’intérêt de faire appel à un médium qui sait utiliser ces “canaux de communication”.

Si vous voulez communiquer avec un défunt, dites-lui ce que vous voulez, à voix haute ou par la pensée. Et observez ce qu’il se passe. Ce que vous ressentez dans votre corps, dans votre environnement, dans vos pensées. Certains disent ressentir des frissons, les poils se dressent même parfois, d’autres ont des soucis digestifs de type rototo ! ou toux… Vous pouvez vous sentir illuminé, bordé, caressé dans les cheveux, sur les bras, ou au contraire sentir de fortes émotions, douloureuses, d’un coup. Vous pouvez recevoir des messages émotionnels de la part des défunts : vous pourrez rapidement retrouver votre sérénité une fois la communication terminée. Ils peuvent gonfler votre chakra coeur si celui-ci en a besoin…

Chakra coeur : l’équilibre par l’amour !

 

Gardez toujours en tête qu’un esprit est sacré, qu’il dépense de l’énergie pour vous entendre et potentiellement vous répondre. Dites-lui donc des choses saines. C’est en cela que le jeu Ouija est considéré comme “dangereux” par la plupart des personnes spirituelles. S’il est utilisé pour “s’amuser”, non seulement on manque de respect aux esprits qui dépensent de l’énergie pour nous contacter, mais en plus on attire à soi des esprits qui ont développé suffisamment d’énergie et de désir de jouer eux aussi !

Entrez en contact avec un défunt pour une bonne raison : faire votre deuil, lui dire un mot d’amour, le remercier, le soutenir, lui exprimer une émotion qui vous pèse… pas pour leur demander les numéros du loto ! Ils ne sont pas là pour ça. Ils peuvent nous contacter pour nous aider sur notre chemin d’humain, dès lors que c’est en lien avec eux. Avec leur tempérament, avec vos vécus communs.

Communiquer avec les défunts, c’est donc d’abord leur émettre un message. Puis observer ce que vous ressentez : les messages arrivent avec subtilité, vous ne recevrez pas un monologue de 2 minutes en stéréo ! Vous pourrez voir un visage dans “votre tête” (en réalité c’est que vous percevez l’autre monde, l’au-delà), entendre un mot ou deux, sentir des choses sur votre corps…

Et si ces signes se produisent alors que vous ne les cherchiez pas, alors ils proviennent du défunt. C’est lui qui communique vers vous et pas vous qui entrez en contact avec lui. Réexpérimentez et vous verrez par vous-mêmes. Vous écouter est la clé : il n’y a pas de technique particulière plus que cela. La clé, c’est croire en vous, en vos capacités en tant qu’humain à percevoir les communications des défunts, croire en votre capacité à bien vivre l’expérience (donc ne pas laisser la peur vous envahir, mais plutôt la confiance) et observer de manière objective.

Des outils pour communiquer avec les morts ?

On voit dans certaines émissions des appareils qui permettraient de détecter des activités paranormales, qui sont souvent attribuées à des esprits, des énergies. Cela est intrigant : pourquoi vouloir vérifier la présence d’un esprit avec un appareil, puis repartir sans rien avoir changé à la situation ? Quel est l’intérêt si ce n’est le frisson ? Certains le font pour montrer qu’effectivement il se passe quelque chose, ce qui peut éveiller d’autres personnes à l’existence de la vie et la mort, mais la dérive est de vouloir frissonner en utilisant l’énergie des défunts, qui ne sont pas là pour ça.

Communiquer avec les défunts est quelque chose de naturel, que tous les humains peuvent faire, plus ou moins précisément en fonction de leur expérience, de leur foi en leurs perceptions, de leur chemin de vie aussi sans doute. On n’a pas besoin d’appareil pour parler aux morts mais… quelques outils peuvent aider. Je parlerai plutôt de la bougie blanche par exemple.

Allumer une bougie, c’est se recueillir, c’est exprimer son respect au défunt, le solliciter en douceur, en paix, en humilité. Et ça a beaucoup de valeur ! Cela crée déjà un lien sain avec le défunt que vous souhaitez contacter. Certains disent que la lumière de la bougie donne de l’énergie aux défunts pour qu’ils puissent mieux entrer en contact avec nous. Mais comment vérifier cette information ? Ce qui compter c’est l’intention : allumer une bougie par amour pour les défunts, ou préparer une autre forme d’accueil aimante et gratifiante.

Une boule de cristal peut-elle aider ? Le cristal de roche est une pierre réputée pour augmenter les perceptions subtiles, sans rire ! Le marc de café en revanche n’a pas de pouvoirs… mais, une voyante peut lire sans rien, et donc dans tout. La boule de cristal peut en effet aider à communiquer avec les morts. D’autres pierres peuvent avoir le même effet, mais nous ne sommes pros de la litho !

Du côté matériel, un autre point fondamental n’est pas l’outil en lui-même, mais l’environnement. Faire honneur aux défunts, permet de créer un lien lumineux et sain. Cela vous protège aussi des énergies nocives. La pièce doit être ordonnée, aérée, lumineuse pour créer une ambiance pure et légère.

Aimez créer un espace frais pour accueillir les messages de manière limpide et par respect pour le divin. Car oui, si l’on peut communiquer avec les morts, alors Dieu existe : appelez-le comme vous voulez. Dieu, Vie, Univers, Nature… Mais on ne peut pas imaginer qu’il y ait une vie après la mort, sans accepter qu’il y ait un “Dieu”, cette force invisible et indestructible, infinie, omniprésente. Pour parler aux morts, vous pourriez vous rapprocher de ce qui honore le divin : l’amour inconditionnel, la sagesse, la générosité, la paix, la joie… La prière par le coeur (inutile de lire les livres religieux si cela ne vous parle pas !), la gratitude envers les esprits qui vous entourent…

Pour résumer, si vous souhaitez recevoir les messages des personnes décédées, pas besoin de Ouija, de boule de cristal ou de détecteur de présence : recueillez-vous avec paix, joie et amour envers ce défunt (si possible, parfois on a des émotions douloureuses qui empêchent la joie que nous envoient les défunts, souvent pour nous inviter à nous libérer ou à les libérer), remerciez-le pour sa présence.

La gratitude est très importante et le divin y est très sensible. Vous le constaterez si vous remerciez régulièrement. Pratiquez régulièrement, dans les conditions les plus pures possibles (car le divin est pure), soyez à l’écoute du subtile sans chercher les messages : ils viendront à vous (le divin est subtile), croyez en ce que vous percevez (le divin n’existe que par la foi).

Catégories : Blog Eveil de Soi

Esprit Magena